Partir avec son chien en vacances : quid des moyens de transport?

Pour la plupart d’entre nous emmener son chien en vacances est logique : il n’en va pas toujours de même pour trouver un logement qui l’accepte ou même un moyen de transport sans quelques déboires.

Avant même d’arriver sur votre lieu de vacances, il vous faudra donc trouver un moyen de le faire voyager en toute sécurité et avec l’accord de tous.

Les papiers et démarches administratives obligatoires pour faire voyager son animal de compagnie.

Chien chez le vétérinaire.

Ce qu’il faut toujours avoir avec soi :

– les papiers de votre chien,

– une vaccination à jour (il devra être vacciné contre la rage pour pouvoir aller à l’étranger),

– le certificat vétérinaire de votre chien,

– un passeport européen attestant de la bonne santé de votre chien.

Ce dont il faut tenir compte :

– les conditions de voyage de l’animal lors de longs trajets en fonction du moyen de transport choisi notamment aérien,

– d’une période éventuelle de quarantaine qui peut être exigée selon les destinations.

Si vous pensez ne pas pouvoir faire voyager votre chien dans les meilleures conditions, prévoyez de le placer dans votre famille ou dans un chenil spécialisé, vous pouvez également penser au dog sitting pour faire garder votre chien durant vos vacances.

Faire voyager son animal dans les moyens de transports.

Dans les transports en commun, des règles strictes existent pour les animaux. Le service est payant dans presque tous les cas, sauf pour les chiens d’aveugles.

Voici un résumé des conditions pour chaque mode de transport :

Mon chien en voiture :

Pour les longs trajets, les animaux nerveux ou agités qui ont tendance à vomir pourront, avec les conseils de votre vétérinaire, prendre un traitement adapté. Pensez à leur aménager des pauses “pipi” et “promenade” toutes les 2 heures. L’idéal est de transporter votre animal dans une cage de transport à sa taille qui lui permettra de voyager avec tout le confort possible et en toute sécurité.

Chien en voiture.

Mon chien en taxi :

A l’exception des chiens pour aveugles, le chauffeur de taxi peut refuser l’animal à son bord. Pensez à préciser au moment de votre appel que vous avez un animal de compagnie libre ou en cage à transporter (il vous sera peut être demandé un supplément pour leur transport, prévoyez-le).

Mon chien dans le métro, le tramway ou le bus :

Tous les chiens sont désormais acceptés mais une distinction existe tout de même entre les chiens de maximum 5 à 6 kg qui doivent être transporté en cage ou dans un sac à vos côtés et les plus gros chiens qui doivent alors être tenus en laisse et muselés.  La seule prérogative qu’imposent les réseaux et “qu’ils ne puissent ni salir ni incommoder les autres voyageurs ” pour être acceptés.

Chien en bus.

Mon chien dans le train :

Vous devrez généralement payer sa place au maximum 50% du tarif forfaitaire de la seconde classe. Encore une fois, votre chien ne doit pas salir le train et les autres passagers doivent accepter sa présence. Les chiens doivent donc être muselés (sauf les chiens guides d’aveugles). Faîtes attention à ne pas déranger les autres passagers, qui sont en droit de se plaindre auprès du personnel de bord. L’animal doit rester dans le couloir ou en bout de wagon. Dans les trains de nuit, il sera nécessaire de réserver un compartiment dédié pour l’animal et son maître.

Chien dans le train.

Mon chien en bateau :

La manière d’emmener son chien en bateau dépend du règlement imposé par chaque compagnie. Pour les plus tolérantes, vous pourrez prendre votre chien avec vous, à condition d’avoir une cabine adéquat et la laisse est évidemment obligatoire lors de tous les déplacements. D’autres compagnies préfèrent que vos compagnons voyagent la plupart du temps dans un espace qui leur est réservé. Pensez à demander conseil à votre vétérinaire, si votre chien en a besoin, d’un médicament léger pour se calmer ou pour prévenir du mal de mer. Évitez de nourrir votre chien dans les deux heures avant le voyage. Pensez à le promener avant l’embarquement afin qu’il puisse faire ses besoins.

Chien en bateau.

Mon chien en avion :

Votre chien doit idéalement avoir pris son dernier repas (léger) environ 6 heures avant le vol et ne pas avoir bu d’eau 2 heures avant le départ. Les chiens voyagent en soute généralement avec l’air climatisé et pressurisé. Ils doivent garder un collier et avoir la cage étiquetée selon les standards de la compagnie aérienne. En cas de vol assez long, vous pouvez lui donner une petite collation sèche (croquettes).

Transporter son chien en avion.

L’animal doit être déclaré au moment de la réservation, en spécifiant son espèce et sa race.
Toujours ce même critère : les chiens de 5 à 6 kg sont généralement acceptés en cabine comme bagage à main. Ceux d’une taille plus conséquente devront voyager en soute (pressurisée, chauffée et ventilée). Pensez bien à vous présenter suffisamment en avance à l’aéroport afin de compléter les formalités nécessaires à l’enregistrement de votre chien.

Pour que vos vacances se passent au mieux avec votre chien, il convient de s’informer et de prévoir ses réservations et démarches administratives (et vétérinaires) à l’avance.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *