Coup de chaleur chez le chien : comment l’identifier et l’éviter !

Il fait chaud et si nous songeons à nous préserver ainsi que les personnes fragiles (personnes âgées et enfants), nous oublions très souvent de veiller à ce que nos chiens ne souffrent pas de la chaleur. Hydrater, protéger et veiller… les trois clés pour éviter la déshydratation.

Chien dans l'eau.

Savez-vous reconnaître les signes d’un coup de chaleur ?

– Votre chien halète plus que de coutume (haleter est un phénomène naturel pour le chien, cela lui permet de réguler sa température) et que sa respiration semble difficile et bruyante, qu’il a des palpitations, tremblotte ou qu’il a du mal à se lever… évite de bouger… bave ou perd connaissance… il a un coup de chaleur avancé.

Pensez à lui apporter sa gamelle d’eau fraîche régulièrement? si il ne bouge pas : aspergez-le d’eau sur la tête et le dos. Frictionnez-le avec une serviette humide (et même baignez-le à l’eau tiède par étapes).

– Si votre chien semble assommé par la chaleur, il a déjà eu un coup de chaud aussi essayez de lui donner à boire et de l’asperger au niveau de la tête, des épaules et du dos pour le rafraîchir. Faîtes-le boire régulièrement et surtout faites-lui prendre un bain léger (pas d’eau glacée) à l’eau tiède puis fraîche pour faire baisser doucement sa température.

– Votre chien a fait un malaise, il semble ne plus réagir ni répondre, enveloppez-le dans une serviette mouillée (voire même avec une poche à glace) : emmenez-le en urgence chez votre vétérinaire, pensez à l’appeler avant de partir afin qu’il soit prêt à accueillir votre chien et puisse vous conseiller.

Bulldog dans le soleil.

Les bonnes attitudes pour éviter le coup de chaleur chez le chien :

Il est bon de savoir que certaines races sont plus sensibles à la chaleur à cause de leur museau retroussé : Pékinois, Bouledogue, Carlin, Cavalier King Charles… Si votre chien entre dans cette catégorie, vous devez faire preuve d’encore plus de vigilance.
Les chiens ayant des problèmes cardiaques ou en surpoids doivent éviter de sortir par grosses chaleurs. Pensez à leur réserver une pièce carrelée et aérée, ils aiment le contact frais du carrelage. Veillez à ce qu’ils boivent régulièrement quitte à leur humidifier le museau s’ils ne boivent pas assez.

Ne laissez jamais votre chien seul dans une voiture même si vous êtes garés à l’ombre ou si les vitres sont entrouvertes. Au cas ou vous seriez stationné avec votre compagnon, il doit toujours avoir un peu d’eau à disposition dans une gamelle et vous devez le sortir régulièrement prendre le frais à l’ombre d’un arbre par exemple.

Chien en voiture.

Lors de grosses chaleurs, évitez de faire voyager votre chien ou ayez de quoi lui donner à boire souvent et faites-le sortir toutes les heures assez longuement pour qu’il récupère et s’hydrate au frais.

Au soleil : protégez votre chien !

Les poils du chien lui servent d’isolant thermique : si ils sont trop courts ou s’il est rasé, il peut être brûlé par le soleil… évitez donc de l’exposer au soleil pendant les heures chaudes. Si ses poils sont longs, pour certaines races, il convient de prendre rendez-vous chez le toiletteur afin de désépaissir le poil comme il se doit pour qu’il se sente mieux sans pour autant le tondre.

Protégez sa peau : truffes, oreilles, poils ras ou peau rasée dans le cas des chihuahuas ou des caniches, en lui passant une crème solaire sans zinc que votre vétérinaire vous aura prescrit ou conseillé. Le zinc est considéré comme nocif pour les chiens. De même en cas de coups de soleil, votre vétérinaire pourra vous prescrire un soin calmant adapté.

N’hésitez pas brûmiser un peu votre chien avant d’aller lui faire sa promenade quotidienne (si possible tôt le matin et le soir quand il fait moins chaud et que le soleil tape moins).

Si vous devez laisser votre chien seul chez vous pour la journée :

Pensez à fermer l’accès au jardin afin d’éviter que la chaleur ne rentre et qu’il ne soit tenté d’aller s’exposer au soleil dans la journée. Laissez une fenêtre entrouverte si possible ou allumez un ventilateur dans une pièce fraîche s’il fait très chaud (veillez à ce que le ventilateur soit loin et inaccessible à votre chien).

Placez deux gamelles d’eau, s’il venait à en renverser une, il lui en resterait toujours une autre et il pourra ainsi toujours s’abreuver (n’hésitez pas à bien remplir les gamelles d’eau).

Gamelles pour chiens.

Nourrir son chien lors de grosses chaleurs :

– Évitez de le nourrir sitôt la promenade finie, avec la chaleur il pourrait régurgiter son repas. Attendez toujours une heure ou deux au frais et au repos avant.

– Si votre chien refuse de manger, pensez à lui laisser quelques friandises auxquelles il ne résiste pas (os de bœuf à mâchouiller, croquettes). Gardez juste le gros du repas pour le soir et faites-le déjeuner le matin au frais.

– Il faut privilégier les croquettes en journée et garder la pâtée pour le soir quand vous êtes là, car avec la chaleur, la nourriture pourrait tourner et rendre votre chien malade. Laissez également beaucoup d’eau à sa disposition.

Si votre chien manifeste des symptômes d’un coup de chaleur tard le soir ou le week-end, n’hésitez pas à consulter par téléphone votre vétérinaire qui vous dira s’il est nécessaire d’amener votre chien d’urgence.

Les animaux sont comme nous, ils souffrent de la chaleur… mais à notre différence, ils ne peuvent se servir de l’eau ou nous signaler qu’ils ne vont pas bien. A nous donc d’être vigilants comme nous le serions pour un jeune enfant !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *