L’alimentation BARF pour chien.

Avez-vous déjà entendu parler de l’alimentation BARF pour votre chien ?

Souvent, lorsque l’on fait des recherches sur des alternatives alimentaires qui s’avèrent potentiellement meilleure pour notre animal, l’alimentation BARF est celle qui revient le plus. Que ce soit pour éviter les intolérances, les allergies de votre chien ou pour améliorer sa qualité de vie, c’est l’alternative alimentaire qui est la plus favorisée par les professionnels du milieu canin.

Alimentation BARF pour chiens.

Aujourd’hui nous allons donc vous présenter les principes de cette alternative alimentaire qui peut dans certains cas s’avérer bénéfique pour votre chien.

Dans cet article vous trouverez toutes les explications relatives à cette alimentation ainsi que les avantages et les inconvénients à prendre en compte avant de vous lancer dans cette aventure.

L’alimentation BARF, qu’est-ce que c’est ?

Au départ, BARF était l’acronyme de « Bones And Raw Food » qui signifie « os et aliments crus ». Puis, il sera renommé par la suite pour devenir « Biologically Appropriate Raw Food » et deviendra une méthode d’alimentation plus complète et scientifiquement plus précise.
Cela signifie donc que c’est une alimentation basée sur la consommation d’aliments crus et naturels. Elle a pour but de se rapprocher au maximum de l’alimentation de base des chiens sauvages et chasseurs.

Docteur Ian Billinghurts, inventeur du BARF.
Docteur Ian Billinghurts, inventeur du BARF.

Elle a été introduite au début des années 90 par le vétérinaire australien Ian Billinghurts, selon qui la valeur ajoutée de cette alimentation repose sur le fait qu’elle respecte la physionomie de base de l’animal qui est naturellement carnivore.

De quoi est composée cette alimentation ?

Attention, carnivore ne veut pas dire que votre chien ne mangera que de la viande à chaque repas. En effet, sa gamelle doit être équilibrée pour qu’il puisse bénéficier de toutes les vitamines et de tous les nutriments dont il a besoin.

Viande pour le BARF.

Le repas de votre chien doit donc être constitué majoritairement de viande crue, à un minimum de 50%. La viande doit être tirée du muscle. C’est donc de la viande blanche ou rouge identique à celle qu’un homme mange généralement. Il faut ensuite 40% d’os charnus et enfin 10% d’abats dont 3% de foie, en privilégiant si possible le foie de veau qui est plus riche en nutriments.

Le seul principe qu’il faut respecter dans le BARF c’est que tout cela doit absolument être cru.

Soyez attentifs sur l’origine des os, vérifiez qu’ils sont gros, qu’ils ne risquent pas de briser en pointe et qu’ils sont fournis en viande. En effet, si ce n’est pas le cas et que votre chien les ingère, il y a des risques d’étouffement. Vous pouvez donc prendre des os d’agneau, de bœuf, de canard, de chèvre, de dinde, de lapin, de mouton, de pintade, de porc, de veau, tant que ceux-ci sont bien charnus, c’est la seule condition.

Os charnus pour le BARF.

Ensuite, il faudra ajouter une purée de légumes et de fruits. Tout comme la viande, les fruits et légumes doivent être crus (sauf pour certains légumes comme les courgettes par exemple). Pour la quantité, vous devrez apporter 15% de légumes et 5% de fruits.
Prenez garde également aux fruits et légumes car certains peuvent être nocif pour votre animal, comme les raisins, l’oignon, l’ail, les cerises, les champignons, les groseilles, les pommes de terre qui ne sont pas encore mûres, la rhubarbe, les pommes, les tomates vertes et les avocats.

Pensez à ajouter des féculents pour les apports en magnésium tel que du riz, bien cuit cette fois, en très petite quantité (une cuillère à soupe à chaque repas suffit amplement).

Enfin, il faudra ajouter une à deux cuillères à soupe d’huile, principalement végétale comme celle de tournesol, ou de poissons comme celle de saumon, que vous pouvez trouver dans des animaleries, notamment celles qui se spécialisent dans la nourriture BARF, mais également sur internet, comme sur Amazon.

Huile pour chien BARF.

Ajouter de l’huile permet d’apporter le reste des nutriments dont le corps de votre chien a besoin.

Il faut également savoir qu’il est tout à fait déconseillé de combiner cette alimentation avec des croquettes, hormis durant la période d’adaptation, car cela fatigue le système digestif. Pas d’inquiétudes, si vous suivez toutes les recommandations d’un professionnel en termes de quantité et en termes d’équilibre alimentaire, votre chien n’aura pas de carences.

La quantité idéale pour votre chien.

Pour ce qui est des fruits et légumes, il faut un ratio de 20 grammes pour 10 kilogrammes. Ainsi, si votre chien pèse 30 kilogrammes, il lui faudra 60 grammes de fruits et légumes.
En ce qui concerne la viande, la quantité doit être comprise entre 2% et 3% du poids du corps. Si l’on reprend l’exemple d’un chien de 30 kilogrammes, il lui faudra entre 600 et 900 grammes de viande à chaque repas.

En termes de nombre de repas, votre chien pourra manger une à deux fois par jour. Privilégiez toujours le repas du soir car cela limite les risques de torsions de l’estomac (DTE). La digestion d’un chien dure en moyenne entre 6 et 8 heures mais peut-être plus longue ou plus rapide en fonction de la taille et de l’âge. La nourriture humide dont fait partie le régime BARF est généralement digéré plus rapidement que la nourriture sèche de type croquettes. Vous pouvez donc opter pour une solution mixte et prévoir un encas le matin pour votre chien sans pour autant lui proposer un repas complet.

Quoi qu’il en soit, il est impératif de vous rendre chez votre vétérinaire qui sera le plus à même de vous accompagner dans la mise en place du régime BARF pour votre chien.

L’alimentation BARF est possible à partir d’un an.

Notez que l’adaptation à l’alimentation barf ne se fait pas du jour au lendemain. Celle-ci prendra plusieurs semaines. Vous pouvez d’abord faire des quantités plus petites en complétant avec des croquettes pour ensuite l’intégrer exclusivement.

Où acheter la viande ?

Vous pouvez acheter la viande dans votre supermarché habituel, en prenant la même que pour vous. Il est également possible d’en acheter dans des enseignes animalières qui proposent des viandes “spéciales BARF”. Ce dont on peut être certain, c’est que d’acheter sa viande chez votre boucher habituel est la meilleure des solutions.

Acheter la viande chez son boucher pour le BARF.

Enfin, si en avez l’opportunité, vous pouvez acheter la viande directement au producteur, elle ne sera que meilleure pour la santé de votre chien.

Quels sont les avantages de l’alimentation BARF ?

Comme vous avez pu le comprendre précédemment, l’alimentation naturelle BARF possède de nombreux bénéfices pour votre chien, notamment au niveau physiologique. Elle présente pourtant encore bien d’autres avantages.
Si le régime BARF est correctement appliqué, de nombreux bienfaits sur le plan de la santé seront observés. Ses articulations seront plus solides, on notera une amélioration au niveau des maladies chroniques comme l’arthrose ou les problèmes de croissance si votre chien est enclin à celles-ci. De plus, ses dents seront plus saines et il prendra ainsi plus de plaisir à manger. Ce plaisir sera également dû au fait que le chien est naturellement plus attiré par ce type de nourriture que par des croquettes ou de la patée industrielle.

Chien en pleine santé avec le BARF.

C’est une alimentation variée qui s’adapte à tous les âges mais également à toutes les races, quel que soit le poids du chien, en lui apportant les portions conseillées.

Enfin, il existe des avantages sur le plan esthétique. Par exemple, on remarque souvent que les chiens ont une robe moins terne. Les poils auront tendance à moins tomber, seront plus lisses et plus brillants.

Les inconvénients de l’alimentation BARF.

Il faut en tenir compte, l’alimentation BARF présente tout de même des inconvénients.

Le régime BARF doit être correctement intégré dans la vie du chien.

D’une part, il faut veiller à ce que votre chien prenne le temps de bien mastiquer sa nourriture. En effet, en ayant été habitué aux croquettes, celles-ci sont rapidement broyées et ingérées. Dans le cas du BARF, la viande crue ainsi que les os prennent plus de temps à être broyés. Si le chien avale directement la nourriture ou ne prend pas le temps de bien manger, cela peut lui causer des problèmes de digestion plus ou moins importants.

Chien qui mange BARF.

Lorsque vous allez commencer à introduire cette alimentation, ne lui donnez pas tout dans une gamelle. Achetez un tapis et étalez la nourriture sur celui-ci de façon bien espacée. Ainsi, il mettra plus de temps à tout manger.

L’alimentation BARF représente un budget.

Il faut également savoir que ce type d’alimentation à un coût. En effet, prévoyez ente 50 et 70€ par mois environ en fonction de la taille et du poids de votre chien. La viande blanche et la viande rouge coûtent relativement chères lorsqu’elles sont de bonnes qualités. Il en est de même pour les abats. Vous devez donc être conscient de cela avant de vous lancer, d’autant plus qu’il faudra en acheter en conséquence puisque votre chien en consommera en moyenne plus d’un kilo par jour.

L'alimentation BARF représente un budget.

Du fait de la quantité importante de viande que votre chien devra ingérer chaque jour, il vous faudra anticiper le stockage des aliments. Si vous ne voulez pas aller chez votre boucher tous les deux jours, il est conseillé de congeler la viande. Pensez donc à investir en amont dans un congélateur de grande taille.

Les aliments doivent être de qualité.

Faites également attention à l’endroit où vous achetez votre viande. La viande crue peut contenir énormément de bactéries, telles que l’Escherichia coli, la listeria ou encore la salmonellose, qui peuvent être dangereuses pour votre chien. Le lieu d’achat doit donc être conforme aux normes sanitaires quasiment identiques à celles des humains.

Préparer un repas BARF.

Vous devrez également préparer la nourriture de votre chien. Comptez en moyenne une heure trente par semaine si vous avez un congélateur pour pouvoir tout préparer en amont. Si vous préparez les repas de manière quotidienne, comptez une quinzaine de minutes par jour. Le plus long étant de correctement peser les différents aliments, de couper la viande et mixer de les fruits et légumes. Veillez donc à avoir assez de temps pour pouvoir intégrer cette alimentation dans la vie de votre chien.

Enfin, un des gros inconvénients du régime BARF est la garde du chien quand vous devez vous absenter. Lorsque vous partez quelques jours sans votre chien et que celui-ci est gardé par une tierce personne, les contraintes liées à l’alimentation crue peuvent devenir problématiques. Essayez donc de prévoir vos déplacement à l’avance et de vous assurer que vos instructions seront appliquées correctement par la personne en charge de votre chien. Si vous devez vous absenter pour une durée qui risque de compliquer le maintien du régime BARF pour votre chien, le mieux est de laisser la garde de votre compagnon à un professionnel compétent.

Conclusion sur l’alimentation BARF.

Ce qu’il faut retenir :

L’alimentation BARF est une alternative naturelle pour nourrir votre chien. C’est un régime qui lui garantit des apports en nutriments des plus qualitatifs ainsi qu’un réel plaisir de se nourrir de par la diversité des gamelles que vous lui proposerez.

Ne vous lancez pas seul dans l’application du régime BARF pour votre chien, des professionnels et des vétérinaires sauront vous aider à développer un régime alimentaire adapté à votre compagnon. En suivant leurs conseils en termes d’équilibre de la gamelle, ce mode d’alimentation peut être bénéfique pour la santé de votre chien, que ce soit pour sa sportivité ou son bien-être.

Berger Allemand et BARF.

Il faut tout de même prendre en compte les inconvénients au niveau temporel et financier, pour être sûr de pouvoir assurer une véritable continuité sur cette alimentation. Assurez-vous d’avoir les moyens de dépenser au moins une soixantaine d’euros par mois et de consacrer plus d’une heure par semaine à l’alimentation de votre chien.

N’hésitez pas à vous tourner vers votre vétérinaire pour qu’il puisse vous donner ses conseils en cas de doutes et allez le voir régulièrement, notamment au début, pour des visites de contrôle. De plus, au moindre signe anormal, n’attendez pas et prenez rendez-vous. La viande crue peut être un vecteur de bactéries qui peuvent mettre en danger la santé de votre chien, soyez donc très attentif à la qualité des aliments que vous utiliserez.

Vous pouvez également vous renseigner davantage auprès de professionnels qui pratiquent et connaissent parfaitement l’alimentation BARF.

Pour aller encore plus loin, il y a la possibilité de se tourner vers le PMR+. PMR+ signifie « Prey Model Raw + », modèle de proie crue en français. Cette alternative est également fondée sur un régime à base de viande crue mais en abordant la problématique sous l’aspect de « vraie » nourriture que le chien pourrait consommer à l’état sauvage, comme par exemple des proies complètes ou l’ajout de poisson gras. C’est un modèle qui connaît un succès relatif aux USA mais qui est parfois mal connu en Europe.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *