Le reverse sneezing ou l’éternuement inversé chez le chien.

Un éternuement régulier se définit comme une forte expiration d’air par le nez, qui peut parfois se produire en succession rapide aussi bien qu’en une seule fois. A l’inverse, l’éternuement inversé aussi appelé “reverse sneezing” est une réaction qui fait que votre chien aspire fort par le nez et fait par la même occasion un bruit proche de celui du cochon.

reverse sneezing chien

C’est quoi le reverse sneezing?

De la même manière qu’un chatouillement à l’intérieur du nez de votre chien provoque un éternuement classique, un chatouillement à l’arrière de la gorge de votre chien provoque un éternuement inversé. Les muscles du cou de votre chien se contractent à la suite de ce chatouillement. Le spasme musculaire provoque alors une prise d’air rapide et incontrôlable.

Lorsque l’orifice de la trachée de votre chien devient étroit, l’animal allonge son cou pour élargir ses voies respiratoires. Chaque fois que votre chien inhale, il s’ébroue et peut également avaler avec force ou haleter. La durée de ce spasme varie généralement de 30 secondes à 1 minute.

Les irritants inhalés, tels que le pollen, les parfums et les produits de nettoyage, sont les causes les plus fréquentes d’éternuements inversés. Parmi les autres facteurs susceptibles de provoquer des éternuements inversés chez les chiens on peut compter certains virus, des infections respiratoires ou les écoulements nasaux.

Une traction énergique sur la laisse ou un corps étranger dans la gorge peuvent également provoquer une crise de reverse sneezing.

Concernant les éternuements inversés.

En raison d’une affection connue sous le nom d’hypertrophie du palais mou, les chiens brachycéphales (les chiens au museau aplati) comme les Boxers, les Carlins ou les Bulldogs sont plus susceptibles de connaître des épisodes d’éternuement inversé.

Lire aussi :   Mon chien est-il atteint de dysplasie ?

Palais mou chez le chien

Lorsque ces chiens éternuent à l’envers, le flux d’air irrégulier a tendance à aspirer le palais mou au-dessus de l’ouverture de la trachée, ce qui réduit davantage le flux d’air. En outre, par rapport aux chiens non-brachycéphales, ces chiens ont une respiration plus bruyante et à ronfler pendant le sommeil.

Le syndrome des voies respiratoires brachycéphales se caractérise notamment par un palais mou allongé. Si votre chien appartient à l’une de ces races et souffre de crises de reverse sneezing très régulières, il est important de consulter sans délais un vétérinaire.

Tous les chiens peuvent être atteints d’une crise passagère d’éternuement inversé. Les petits chiens qui connaissent des épisodes de reniflements récurrents, notamment après avoir été excités ou avoir consommé de l’eau, peuvent parfois être sujets à ce genre de crises.

Les chiens de grandes races aussi peuvent connaître des épisodes de reverse sneezing et cela se traduit parfois par des aspirations violentes et bruyantes qui peuvent faire penser à un cochon qui tente de débloquer quelque chose de coincé dans son groin.

Voici en vidéo à quoi ressemble un épisode de reverse sneezing chez le chien :

Que puis-je faire pour aider mon chien lorsqu’il éternue en arrière ?

En parlant à votre chien avec douceur et en gardant votre calme, vous pouvez l’aider. La tension musculaire dans le cou de votre chien peut être soulagée par un massage doux du dessous de la gorge. Si votre chien est sujet à des crises régulières de reverse sneezing, le mieux est de filmer le déroulement de ces crises pour aider le vétérinaire à poser son diagnostic.

Lire aussi :   5 façons de calmer un chien hyperactif.

Bien que certaines rumeurs circulent à ce sujet, appuyer sur la langue de son chien pour le faire déglutir n’aide pas à faire passer la crise. Pire encore, le chien pourrait vous mordre involontairement à cause du stress ou de spasmes musculaires dû aux éternuements.

éternuement inversé chien

Comment mettre fin à une crise de reverse sneezing?

Une séance d’éternuements à l’envers, bien qu’elle soit impressionnante et que le son puisse paraître terrible, n’est pas plus inquiétant que des éternuements normaux. L’éternuement à l’envers s’arrêtera de lui même et votre chien n’en subira pas de conséquences ni de stress particulier.

La majorité des cas d’éternuement inversé disparaissent rapidement d’eux-mêmes sans nécessiter de soins médicaux immédiats, bien qu’il y ait quelques rares exceptions. Si votre chien présente fréquemment des éternuements inversés, demandez tout de même au vétérinaire de l’examiner.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *