Y a-t-il des races de chiens plus agressives que d’autres?

Tout un tas d’idées reçues existent dans l’inconscient collectif notamment sur le fait que certains chiens sont plus agressifs que d’autres.

Est-ce réellement le cas ? Peut-il s’agir simplement de mauvais jugements ou de rumeurs qui influencent notre perception des différentes races de chiens ?
De plus, s’il y a des races de chiens connues pour être plus agressives, ces chiens sont-ils réellement plus dangereux ?

Certaines races sont-elles plus agressives que d'autres?

Comment qualifier un chien de “dangereux” ?

De nombreuses listes des races de chiens dits « dangereux » se promènent sur les sites web et les réseaux sociaux. Le vrai problème, c’est que les races qui y sont souvent nommées s’y retrouvent sans aucune raison valable ou alors, pour de mauvaises raisons. Il est très difficile d’établir une liste précise des chiens les plus agressifs car aucune étude sérieuse en Europe n’est capable de prendre en compte tous les paramètres. On retrouve alors sur le web des listes issues de statistiques provenant des États-Unis, d’Asie et d’Europe combinées pour en faire des articles à gros titres mais sans réelle valeur informative.

Voici par exemple une liste de 10 races de chiens les plus incriminées lors de cas de morsures publiée par l’American Veterinary Medical Association (AVMA) dans une revue spécialisée :

  1. Le Berger Allemand.
  2. Les croisés.
  3. Le Pit Bull.
  4. Le Rottweiler.
  5. Le Jack Russell.
  6. Le Chow Chow.
  7. L’Épagneul.
  8. Le Colley.
  9. Le Saint-Bernard.
  10. Le Labrador.

L’AVMA annonce que les chiffres obtenus lors de l’étude peuvent indiquer que ce sont des races plus agressives et qui une tendance plus élevée à mordre. Cependant, il faut penser à nuancer le propos puisque ces chiffres peuvent être tronqués et être en réalité liés à la popularité des races présentes sur le territoire. Par exemple, ils ont mentionné que le plus grand nombre d’attaques au Canada était causé par les Huskies de Sibérie en raison de leur grande popularité dans ce pays précis.

Il faut également penser à l’impact de la réputation que possède une race de chien dans les médias. Il y a donc de grandes chances pour que le comportement du propriétaire d’un chien soit différent s’il décide d’adopter un Doberman ou un Yorkshire Cela peut avoir une influence directe sur le taux de morsure. Prenez par exemple le cas du Pit-Bull. Cette race de chien est souvent appréciée pour sa réputation agressive et de « chiens de combats ». Par conséquent, il existe une probabilité accrue que des cas de morsures soient rapportés au sujet de cette race car les propriétaires encouragent malheureusement leurs chiens à développer ce côté agressif.

Autre nuance qu’il faut apporter dans les chiffres officiels : la non déclaration des incidents impliquant des chiens de petite taille. Durant leur étude, l’AVMA a noté que les évaluations comportementales ainsi que les questionnaires remplis par les propriétaires ont révélé que les races de chiens les plus agressives étaient potentiellement des chiens de petite et moyenne taille. En effet, les morsures peuvent être plus fréquentes mais ne sont quasiment pas signalées car elles causent des blessures mineures voire aucune.

Y a-t-il une corrélation entre l’agression et la race ?

Le comportement agressif d’un chien peut être lié au type de race, mais elle est généralement liée à de nombreux autres facteurs. Au fil des décennies, certaines races de chiens ont été spécifiquement sélectionnées pour leur instinct de chasseur, pour leurs aptitudes au combat, pour garder un troupeau ou encore leur capacité à monter la garde. Il ne faut pas exclure l’importance de la génétique dans le caractère d’un chien et garder à l’esprit qu’une mère et un père avec un caractère agressif ont de grandes chances de donner naissance à des chiots qui auront les mêmes prédispositions.

Agressivité chez le chien.

Le dressage et le quotidien du chien vont tout autant l’amener à se comporter de manière agressive. C’est ainsi que l’on peut remarquer que certaines races de chiens vont développer un côté agressif dans leur environnement de travail pour les chiens utilisés dans la sécurité ou la pratique du mordant.

Dans un tout autre registre, dans le cadre de la maltraitance, un chien peut devenir agressif malgré lui pour se défendre.

Mais ce qui a été dit précédemment est vrai dans les deux sens. Un chien sans précédent agressif n’a pas de réelles raisons de le devenir si son éducation a été bien réalisée et qu’il est bien dans son foyer. La génétique et l’environnement du chien durant toute sa vie vont l’influencer et un maître responsable a très peu de chances de voir son chien devenir agressif.
Chaque chien a la capacité d’être un excellent chien pour le bon propriétaire. Certains chiens ont besoin de plus de patience et de dressage pour que la relation construite avec leur maître soit épanouissante. Céder aux idées reçues c’est un risque de manquer un chien merveilleux et surtout, de manquer le chien qui vous correspond.

Chiens sujets à l’agression.

Les chiens de petite taille.

L’AVMA a constaté que les races plus petites sont plus susceptibles de mordre que des races de chiens plus grandes. Cependant, si tel est le cas, vous vous demandez peut-être pourquoi personne ne le dit. La raison est simple ; un gros chien va causer beaucoup de dégâts en une morsure, alors qu’un petit chien va juste faire un gros pinçon dans la majeure partie des cas. Si vous prenez le temps de la réflexion, vous verrez que les articles de presse ne parlent que de cas de morsures importantes, souvent quand les blessures sont potentiellement mortelles et par conséquent ne concernent pas les petits chiens.

La question qui se pose alors est : pourquoi les petites races de chiens sont plus agressives que les grandes races ?

Les petits chiens sont plus agressifs.

Indépendamment des différences individuelles imputables à la race ou au dressage, les petits chiens souffrent souvent du « syndrome du petit chien ». Ce syndrome est une attitude adoptée par les petits chiens qui essaient de se présenter comme plus menaçants qu’ils ne le sont réellement pour se protéger. Alors avec les petits chiens, faîtes attention à vos doigts. Ils peuvent être des chiens très aimants et doux, mais le syndrome du petit chien est très courant et peut nécessiter un passage par la case dressage pour les chiens les moins confiants.

Les chiens que l’on connaît bien.

Cela peut être surprenant, mais il a également été démontré que les chiens qui vous connaissent sont plus susceptibles de vous mordre que des chiens étrangers. En effet, votre chien, ou un chien que vous connaissez bien a déjà établi des limites avec vous. Par conséquent, s’ils sentent que leurs limites sont franchies, ils sont plus susceptibles de ressentir le besoin de montrer des limites fermes.

Combien de maîtres ont été mordus par leurs chiens parce qu’ils se sont amusé à les prendre par surprise ou à leur faire peur ?

Les chiens montreront généralement des signes avant-coureurs que leurs maîtres interprètent souvent mal. Du chien avec un regard vide et des gros yeux ronds au chien qui tire les babines façon sourire forcé en passant par celui qui baisse la tête au ras du sol, tous envoient le signal que quelque chose ne leur va pas et qu’ils ont besoin d’espace. Maintenir une attitude qui déplaît au chien peut rapidement conduire à un coup de gueule.

La personnalité du chien.

Certains chiots peuvent naître avec des prédispositions dîtes « agressive », cependant, en grandissant, ils peuvent développer des traits de caractère très différents. Les chiens timides sont souvent les plus susceptibles de s’en prendre à leurs propriétaires ou à d’autres animaux lorsqu’ils sont face à une situation qui les dépasse. En réalité, c’est généralement dû à un manque de socialisation dans la jeunesse du chien.

Un chien trop excité pourrait lui aussi provoquer une situation dangereuse. Par exemple, si vous invitez un ami chez vous et que votre chien se met à lui sauter dessus. Vous ou la personne concernée auront pour réflexe de le retenir ou de le repousser. Il y a alors un risque de faire mal à votre chien et qu’il morde.

Les cas de morsures, si on creuse un peu, sont généralement le résultat de défaillances dans le dressage des chiots. N’oubliez pas que le dressage d’un chiot peut débuter très tôt, vous pourrez retrouver plus d’information dans cet article : Quand et comment dresser son chiot ?

Certaines races de chiens sont-elles naturellement agressives ?

Certaines races de chiens sont d’instinct plus agressives que d’autres. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que chaque chien de cette race est agressif. Cela ne signifie pas non plus qu’un chien de cette même race ne peut pas être un animal de compagnie merveilleux. On entend par exemple que beaucoup de professionnels considèrent le Chow chow agressif, pourtant d’autres disent clairement que pour un maître averti, le chien saura se comporter normalement.

Lorsque les éleveurs élèvent sélectivement des chiens dans un but précis, comme par exemple les Patous utilisés pour la protection des troupeaux en montagne, ils posséderont des traits de caractère précis. Dans ce cas, la sélection couplée à un dressage de type travail va forcément développer une agressivité accrue chez le chien concerné.

Pourquoi un chien est agressif?

En conclusion, certaines races de chiens sont plus agressives que d’autres. Cependant, chaque chien possède son propre caractère. Il est presque impossible d’avancer l’argument de l’agressivité pour mettre une race sur la touche lorsque vous êtes en quête d’un chien à adopter. Tous les chiens peuvent être des compagnons incroyables. Les seuls prérequis pour qu’il ne soit pas un chien agressif est de lui fournir une éducation solide, de lui accorder du temps et d’être conscient des traits de caractère récurrents chez les individus de la race concernée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *